Bannière

La garderie et le travail : est-on obligé de choisir ?

Le dossier

De nos jours,  faire un enfant nécessite une réflexion bien plus importante qu’il y a une trentaine d’années. Le couple doit peser les pours et les contres en sachant qu’aujourd’hui, un enfant coûte cher et que si un seul salaire n’est pas suffisant, il va falloir trouver une place en crèche, ce qui n’est, de loin, pas une chose facile.

La première contrainte réside dans le nombre de places : Il est de loin insuffisant dans le canton de Genève en tout cas. L’état donne des conseils sur la marche à suivre, et selon eux, dès que le test de grossesse est positif, il faudrait déjà avoir réservé une place et être sur liste d’attente.

La prise de contact avec la commune et la ou les crèches qu’elle héberge est déterminante pour la suite. Nombre d’entre elles sont déjà surchargées de demandes et essayent tant bien que mal de décourager les futurs parents qui ne sont pas vraiment déterminés à faire appel à une institution professionnelle à s’inscrire.

Ensuite, il ne faut surtout pas se dire que cela se fera tout seul, tous les trois mois, la demande doit être renouvelée sinon le dossier sera annulé. Malgré tout, rien n’indique qu’une place sera libre à temps pour accueillir ce futur contribuable.

Face à cette pénurie de places, de plus en plus d’entreprises fondent au sein même de leur établissement une crèche pour les employés. Celle-ci, fonctionne de la même manière et répond activement aux besoins des employés de la société. Or, ce n’est pas encore suffisant car seules quelques grandes enseignes réussissent à mettre ce type de système en place. Une entreprise de petite taille ne peut de loin pas se permettre ce luxe et ses employés s’ils ne trouvent pas de solution auprès des institutions de l’état devront se tourner vers autre chose.

Certes, on peut confier les bambins quelques temps à leurs grands-parents mais ils ne sont pas toujours une solution à long terme. La fondation Pro Juventute a créé il y a déjà quatre ans le projet Mary Poppins. Inspiré par l’œuvre célèbre de Disney, le projet propose une formation pour les gens en fin de droit de chômage dans le but d’une réinsertion. L’idée est qu’au terme de la formation, ces personnes gardent deux enfants d’un même quartier tout au long de la journée pour pallier aux 3000 places manquantes en crèches. Il existe encore une troisième liste d’attente à laquelle les parents peuvent s’inscrire, c’est celle des mamans de jour.

Mais, si la chance ne sourit pas aux futurs parents, l’un des deux pourrait devoir rester contre son gré à la maison garder son enfant. Actuellement, c’est de plus en plus rare, mais il existe toujours les jeunes au pair. Ces jeunes personnes, homme ou femmes, habituellement dans la vingtaine, émigrent dans une région linguistique différente pour apprendre la langue et suivre des cours en échange de bons soins dans la maison qui les accueille.

La question se pose tout de même des parents au foyer : ils s’occupent d’un ou plusieurs enfants tout au long de la journée mais contrairement à ceux qui gardent les enfants des autres, ils ne touchent aucun salaire. Et vu que les allocations cantonales de maternité ne vont pas au-delà des six mois de l’enfant, il semblerait qu’en Suisse on doive choisir.

Quoi qu’il en soit, un parent au foyer joui d’une mauvaise image d’un point de vue social : il est considéré comme un fainéant car il ne veut pas travailler alors qu’il pourrait (dans le sens ou le travail consiste à rapporter de l’argent au ménage).

Après le congé maternité, une mise entre parenthèse de la carrière de l’un des deux peut aussi coûter très cher car après deux ou trois ans d’absence la chance de retrouver un poste équivalent est considérablement réduite, surtout pour une femme.

Mais le débat est très tranché, entre ceux qui refusent un deuxième emploi par choix pour éduquer leur progéniture et ceux qui le refusent par dépit devant les prix des services de garde le débat est loin d’être clos.

Ce qui pourrait faire changer les choses, c’est que ce soit les entreprises qui s’investissent pour le futur de leurs employés : un regroupement de PME, par exemple, qui fonderait une crèche ouverte uniquement à ceux qui sont employé dans le groupe.

Ou alors l’ouverture d’un nombre suffisant de places en crèches, mais le prix posera forcément problème pour certains. Et comment régler le problème du salaire des parents au foyer ?

Notons tout de même que ces questions ne se posaient pas il y a un siècle ; mais la société change, ses mœurs aussi. Les mères ne devaient pas travailler, les enfants n’avaient pas tous la possibilité d’aller à l’école, contrairement à aujourd’hui, où tout est inversé et où l’image sociale a plus de valeur que jamais.

 

Romain Wanner/Rédacteur Actu PME

Copyright © d'Actu PME - Tous droits réservés



PARTAGER CET ARTICLE
Google! Live! Twitter! LinkedIn! Facebook!

 

Commentaires 

 
#104 Nadine 20-06-2015 20:06
Hi there this is kind of of off topic but I was wanting to know if blogs use WYSIWYG editors
or if you have to manually code with HTML. I'm starting a
blog soon but have no coding skills so I wanted to get guidance from someone with experience.
Any help would be enormously appreciated!

my page ... Viagra: rxmedgenericusa.com/
Citer
 
 
#103 Kristofer 20-06-2015 16:09
Howdy just wanted to give you a quick heads up.

The words in your article seem to be running off the screen in Safari.
I'm not sure if this is a format issue or something to do with internet browser compatibility but I thought I'd post
to let you know. The layout look great though!
Hope you get the issue fixed soon. Kudos

Here is my web page: canadian pharmacies shipping
to usa: canadianpharmaciesshippingtousa365.com/
Citer
 
 
#102 Tarah 17-06-2015 14:51
We stumbled over here different page and thought I may as well check
things out. I like what I see so now i'm following you.

Look forward to going over your web page again.

Also visit my blog post ... canadian pharmacies shipping to usa: 3lnk.us/y/1kdu
Citer
 
 
#101 Hilario 17-06-2015 09:25
Hey! Do you know if the make any plugins to protect against hackers?
I'm kindaa paranoid about losing everything I've worked hard on. Any tips?


Feel free to sujrf to my page ... cialis canadian: sns.b2b168.com/.../1IH1Knv
Citer
 
 
#100 Lynell 15-06-2015 19:52
I like the valuable info you provide in your articles. I'll bookmark
your blog and check again here regularly. I'm quite certain I'll learn a lot of new stuff right here!
Best of luck for the next!

my blog - prednisone: www.bit-voice.net/.../nopk8l5
Citer
 
 
#99 Garnet 14-06-2015 16:50
Hi would you mind letting me know which webhost you're working with?
I've loaded your blog in 3 different web browsers and I must say this blog
loads a lot faster then most. Can you recommend a good hosting provider at
a honest price? Thank you, I appreciate it!

Review my website: prednisone: home.xdkb.net/.../msr7yx
Citer
 
 
#98 Regan 14-06-2015 13:46
I have learn a few good stuff here. Definitely worth bookmarking for revisiting.
I wonder how much attempt you set to create any such
magnificent informative site.

Also visit my website: prednisone: .../msr7yx
Citer
 
 
#97 Felix 12-06-2015 18:39
I was very happy to find this web site. I want to to
thank you for your time for this particularly wonderful
read!! I definitely savored every part of it and i also have you saved to fav to check out new information on your website.


my web-site - prednisone: kn-tanpopo.sexy/YOURLS-1.7/yul
Citer
 
 
#96 Guy 12-06-2015 09:14
Appreciate this post. Let me try it out.

my web page ... prednisone: www.mipapayyo.com/.../2a00on1
Citer
 
 
#95 Brain 12-06-2015 08:50
I loved as much as you will receive carried out right here.

The sketch is tasteful, your authored subject matter stylish.
nonetheless, you command get bought an impatience over that
you wish be delivering the following. unwell unquestionably come more formerly again as exactly the same nearly very often inside case you shield this increase.


Look into my blog ... prednisone: rv.wkcdn.net/.../nopk8l5
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Actu PME ne porte aucune responsabilité concernant le contenu des commentaires et se garde le droit de supprimer les messages.

Code de sécurité
Rafraîchir