Bannière

Le dossier

Les apprentis, un plus pour les entreprises

Le dossier

Aujourd’hui, pour bien des professions, la voie de l’apprentissage reste le seul moyen d’accès. On essaie de revaloriser le CFC attribué en fin de formation auprès du public. Car, il faut se le dire, l’apprentissage est en Suisse trop souvent rattaché aux difficultés scolaires. Ce serait la « voie de garage » pour les jeunes qui ne savent pas trop où aller et qui n’ont pas la motivation pour continuer des études à plein temps.

Ceci, probablement, pour plusieurs raisons : à la sortie du cycle, il est rare qu’un jeune sache exactement ce qu’il veut faire pour les cinquante années à venir. S’il a de bonnes notes, on va lui recommander le collège, car c’est là qu’un maximum de portes lui seront ouvertes en fin de formation.

Lire la suite...

 
Plus d'articles...