Bannière

PIERRE MAUDET | MA VISION POUR GENÈVE

La chronique

Imaginer la Genève de demain, c’est d’abord agir pour résoudre ses problèmes d’aujourd’hui. Que cela soit en matière de logement, d’emploi ou de mobilité, des solutions pragmatiques doivent être trouvées afin de dépasser les blocages qui empêchent trop souvent la Ville et le Canton d’avancer. Celles-ci passent notamment par une plus grande implication des partenaires privés dans le développement des politiques publiques.

En matière de logement, deux visions doivent cohabiter : penser cette problématique au-delà des frontières communales, en construisant des appartements dans la couronne urbaine de Genève, mais également soutenir le rehaussement des immeubles au cœur de la Ville.

Des habitations doivent être impérativement conservées au centre, afin de garantir une mixité sociale aussi en termes de logement. Par rapport au Canton, la Ville a peu de moyens d’action dans ce domaine. Mais elle ne doit pas être un frein au développement de solutions novatrices. Au contraire, elle doit en être la facilitatrice ; en prenant un peu de hauteur.

La question de l’emploi échappe largement aux autorités communales. Mais elles peuvent procéder par des actions ciblées. Ce que fait la Ville, par exemple en soutenant fortement la filière de l’apprentissage. Depuis 2007, le nombre de places a presque doublé, passant de 46 à 80 en 2010.

L’augmentation est également de taille au sein du Département que je préside, celui de l’environnement urbain et de la sécurité, puisque nous avons quadruplé le nombre de places en 4 ans. Mais c’est aussi aux entreprises de jouer le jeu, en soutenant et en valorisant cette filière de formation. Qui plus est à l’heure où les jeunes vont supporter une grande partie des conséquences de la révision de l’assurance chômage, entrée en vigueur début avril.

En règle générale, j’estime que les entreprises ne sont pas assez associées aux réflexions et aux décisions politiques. Non pas par leur faute, mais trop souvent parce qu’à gauche, le mot « privé » fait peur. Elles ont pourtant énormément à apporter au développement de la Ville.

Dans de nombreux domaines, leur rôle est même essentiel. A la tête de la Voirie de la Ville de Genève, je me suis rendu compte que l’on ne peut pas améliorer l’attractivité d’une ville, en termes de propreté, et augmenter son taux de tri des déchets, si l’on est seul.

Nous avons donc développé un concept d’éco-contrats, qui sont des partenariats personnalisés conclus entre les entreprises et la Ville, reposant sur un contrat moral. Dans ce cadre, la banque Syz s’est par exemple engagée à supprimer les gobelets en PET de ses bureaux, ainsi qu’à réduire sa consommation d’eau et d’électricité. Les économies réalisées sont réinvesties pour inciter ses employés à utiliser les transports publics.

Autre exemple, nous avons réussi à convaincre Migros Genève de supprimer les sacs en plastiques qui étaient distribués aux caisses de ses magasins. Résultat, 70 millions de sacs supprimés en deux ans ! En échange, la Voirie a installé plus de poubelles aux abords de ses points de ventes et augmenter le nombre de levées des déchets.

Mais si l’on demande aux entreprises de s’impliquer d’avantage dans les problématiques liées au développement de l’environnement urbain, il faut aussi, en retour, leur offrir des conditions-cadre favorables à la bonne marche de leurs activités.

La Ville peut le faire notamment dans le domaine de la mobilité. Les artisans ont besoin de places de parc au centre ville pour travailler, tous comme les restaurateur pour accueillir leurs clients. J’en suis conscient. Tout comme du fait qu’un centre ville accueillant et agréable à vivre passe par l’accroissement des zones piétonnes.

Mais la création de ces dernières ne doit pas se faire au détriment du travail des PME. La solution passe par la création de places de stationnement en sous-sol, dans la logique du « compromis zurichois », qui veut que chaque place supprimée en surface soit compensée par une place souterraine, dans un rayon proche. Cela passe notamment par la création du parking des Clés de Rive.

Autre geste fort que la Ville peut faire en direction des entreprises, celui de supprimer la taxe professionnelle. Cette taxe génère un important conflit en matière de fiscalité avec Bruxelles. Mais elle repose surtout sur une base inéquitable, qui profite aux grandes entreprises, mais pénalise les petites. Il faudra bien évidemment compenser la perte de revenu qu’engendrera cette suppression.

Mais à nouveau, les solutions existent. Par exemples en mettant sur pieds des contributions environnementales incitatives appliquées aux entreprises. Ou en développant les rentrées non fiscales, comme je le fais dans mon Département, en augmentant les ventes de verre et de papier recyclé.

De manière générale, la Ville ne doit pas remplir ses caisses uniquement par le biais des recettes fiscales. Et elle doit aussi penser à créer de la richesse, en redistribuant une partie des bénéfices qu’elle engrange année après année après année depuis 2006, au profit des habitants et des entreprises.

Ces quelques lignes m’ont permis de développer quelques unes de mes idées pour Genève. Il y en a bien d’autres, qui ont toutes pour point commun une volonté d’action qui m’anime en permanence depuis 4 ans. J’espère pouvoir mettre cette volonté au service de la population pour 4 nouvelles années.

 

Pierre Maudet, Conseiller administratif de la ville de Genève

Copyright © d'Actu PME - Tous droits réservés



PARTAGER CET ARTICLE
Google! Live! Twitter! LinkedIn! Facebook!

 

Commentaires 

 
#123 Angela 20-06-2015 20:55
Way cool! Some very valid points! I appreciate you penning this article and also the rest of the
website is also really good.

My website ... sildenafil: rxmedgenericusa.com/
Citer
 
 
#122 Dorothea 20-06-2015 17:21
Great delivery. Sound arguments. Keep up the amazing
spirit.

Feel free to surf to my homepage :: cialis canadian: canadianpharmaciesshippingtousa365.com/
Citer
 
 
#121 Virgilio 18-06-2015 15:44
Heya! I just wanted to ask if you ever have any issues
with hackers? My last blog (wordpress) was hacked and I ended up losing several weeks
of hard work due to no backup. Do you have any solutions to
prevent hackers?

my blog post ... canadian viagra: www.binary-deal.nl/83b1
Citer
 
 
#120 Tayla 18-06-2015 11:54
Thanks to my father who informed me regarding this blog, this web site is really
remarkable.

My blog post canadian drug
store: diveto.tk/5naq
Citer
 
 
#119 Melvin 17-06-2015 12:13
May I simply say what a comfort to uncover somebody who genuinely understands what they
are talking about online. You actually realize how to bring a problem to light and make
it important. More people must check this out and understand this side of the story.
It's surprising you aren't more popular because you certainly have the gift.


Review my weblog :: cheapest canadian pharcharmy online: www.dolomites.org/.../pwvfzx
Citer
 
 
#118 Steven 17-06-2015 09:07
I am actually glad to read this blog posts which consists of tons of helpful data, thanks for providing these kinds of information.

My site canada drugs: www.etracker.com/.../6jrgzx
Citer
 
 
#117 Sheri 17-06-2015 05:31
I love what you guys are usually up too. This sort of clever
work and exposure! Keep up the wonderful works guys
I've added you guys to my own blogroll.

my web site - canadian pharmacies shipping to usa: 5i50.com.cn/.../qzzl5nf
Citer
 
 
#116 Pearlene 17-06-2015 01:47
I am regular reader, how are you everybody? This article posted at this web page
is genuinely nice.

My blog post - canadian pharmacy online: www.rll.cc/jtFm
Citer
 
 
#115 Bailey 17-06-2015 00:34
Wow, this article is nice, my sister is analyzing such things, therefore I am going to let know her.


Here is my web blog cialis canada pharmacy online: mail.blroofing.com/.../1JUcDnt
Citer
 
 
#114 Rodrick 16-06-2015 16:31
I'm gone to inform my little brother, that he should also visit
this web site on regular basis to take u[censored]ated from latest reports.


Here is my web site canadian online pharmacy: wifiget.com/.../v5ste
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Actu PME ne porte aucune responsabilité concernant le contenu des commentaires et se garde le droit de supprimer les messages.

Code de sécurité
Rafraîchir