Bannière

De la promotion canapé à la promotion copinage ! Par Dr Philippe Grosjean

La chronique

Triste est de constater que de nos jours les promotions et les recrutements ne sont plus l’apanage de spécialistes de tous les domaines d’activités. Des gens qui ont prouvé par leurs expériences et leur potentiel toutes les capacités nécessaires à l’accomplissement d’une responsabilité professionnelle. Nous lisons tous les jours qu’il est devenu indispensable d’entretenir nos réseaux et ceci a des conséquences….

Les problèmes économiques, sociaux et politiques que nous vivons sont aussi affaire de compétences. Il est utopique de penser que nos agissements quotidiens dans le choix de nos dirigeants ne se fait pas sans le préjugé qu’impose le réseautage… La qualité et les compétences sont aujourd’hui moins importantes que les relations personnelles, voire, professionnellement intéressées ! La formation comme tremplin des bases de la connaissance fut longtemps sacralisée comme étant le chemin incontournable vers les sommets professionnels.

Aujourd’hui, il est bon de s’arrêter un instant pour regarder ce que nous construisons comme avenir. Car réaliste ou pas, il appartient à chacun d’entre nous de repenser le fondement de nos valeurs. Equité et éthique…..Deux mots porteurs d’espérance et de croyance dans un jugement d’impartialité ! Mais pouvons-nous encore aujourd’hui les associer à la réalité des recrutements ?

Des écrits [1] nous annoncent que : « les réseaux offrent un véritable instantané en trois dimensions alors qu’un CV se contente de fournir une caricature en noir et blanc, ceux-ci vont même plus loin puisqu’ils légitiment l’action comme offrant une image autrement plus performante lorsqu’il s’agit de jauger des aptitudes et de la personnalité des auteurs ».

Alors que penser de cette visualisation du paraître comme « force de travail » garante de la réussite future de son auteur ?! La réelle problématique de ce système est l’utilisation qui lui est dévolue. Nous mentionner que profiter de cette vitrine est un gage qualitatif des aptitudes et de la personnalité, me laisse perplexe.

Comment peut-on affirmer sur des bases aussi aléatoires, l’exactitude d’un potentiel humain. Il est évident que le CV en sa forme actuelle, n’est plus représentatif des personnes qui le transmettent et ne doit pas être abordé comme exhaustif. Il est une indication permettant de visualiser de manière succincte une partie des expériences et des formations qu’a suivies l’intéressé.

La validation d’un recrutement devrait, en tout temps, se faire sur des mises en situation permettant un jugement de valeur de la personne dans son futur environnement. Cibler et construire des actions concrètes permettant d’entrevoir le potentiel humain et professionnel du candidat. Répondre à cette argumentation en disant qu’il est trop onéreux et impensable de procéder à des « essais » systématiques, serait dangereux et certainement incomplet. Car la question qui se pose est : « combien va coûter à l’entreprise ou à notre société de miser sur les mauvaises personnes »….

Dr Philippe Grosjean / Management Consulting


[1] Article parue dans PME magazine de septembre 2010 page 20



PARTAGER CET ARTICLE
Google! Live! Twitter! LinkedIn! Facebook!

 

Commentaires 

 
#18 Sylvie 14-02-2011 07:34
Ce débat qui tourne autour de la plastique des femmes, moi je le prends aussi pour ce qu'il est, une discussion sexiste, car cela revient à dire que si on est jolie, au mieux il faut doublement faire ses preuves afin de démontrer sa légitimité, ou au pire, qu'on ne peut que jouer la plante verte et ne servir que de faire-valoir à des messieurs, moins gâtés par la nature, mais tellement plus intelligents !
Citer
 
 
#17 Paola 12-02-2011 19:09
Le paradoxe est que lorsqu’une jolie femme est justement en haut de l’échelle comme vous le dites, on dira toujours que c’est à cause de sa beauté. Et on ne verra jamais son savoir faire. Ce qui n’est jamais relevé lorsqu’il s’agit des hommes.
Citer
 
 
#16 Xavier 12-02-2011 15:35
La beauté fait vendre, c'est indéniable. Les femmes ont bien plus de chance de figurer en haut de l’échelle si elles ont un joli minois
Citer
 
 
#15 Jada 12-02-2011 13:41
Françoise Giroud disait " Je croirais à l'égalité des sexes le jour où des femmes compétentes occuperont des postes importants "
Citer
 
 
#14 Ève-Marie 11-02-2011 14:03
On nous donne l’impression que la présence des femmes dans des postes à responsabilité tient plus à leurs plastiques qu'à leurs compétences
Citer
 
 
#13 Hélène 11-02-2011 13:26
La femme doit-elle toujours être réduite à son apparence physique ?
Citer
 
 
#12 Christian 11-02-2011 12:32
Citation en provenance du commentaire précédent de Édouard:
un dirigeant d’entreprises soucieux de la réussite et de la rentabilité de sa structure, n’engagera pas un candidat s’il n’apporte pas une plus value.

Je partage votre avis. En effet, se sont les mêmes personnes qui sont les premières à dire que les employés sont exploités car les patrons leur demande toujours davantage. Mais je suis surpris de constaté qu’ils reconnaissent en nous une volonté d’exiger plus mais d’un autre côté, on est complaisant avec les femmes. Je pense que pour tout chef d’entreprise (spécialement ceux des PME), c’est d’abord le travail, le reste est un plus.
Citer
 
 
#11 Édouard 11-02-2011 11:44
Ne nous leurrons pas. Les entreprises aujourd’hui recherchent du profit et en aucun cas un dirigeant d’entreprises soucieux de la réussite et de la rentabilité de sa structure, n’engagera un candidat s’il n’apporte pas une plus value. Par contre, si en plus de ses compétences, la femme est belle, c’est un plus.
Citer
 
 
#10 Sofia 11-02-2011 11:06
Pour arriver à un certain niveau de responsabilité, les femmes doivent très souvent abattre une charge de travail supérieur à celui d’un homme. Pour ne pas dire le double.
Citer
 
 
#9 Bélina 11-02-2011 10:47
N’oubliez jamais qu’à compétence égale, l’homme est toujours favorisé que la femme. A moins bien sûr que ce soit pour un poste de secrétaire ou elle aura plus de chance qu’un homme.
Citer
 

Ajouter un Commentaire

Actu PME ne porte aucune responsabilité concernant le contenu des commentaires et se garde le droit de supprimer les messages.

Code de sécurité
Rafraîchir